Le coq est en deuil.

"Ah putain, c'est pas bon ça", aurait-il certainement commenté.

 

Je viens d'entendre que Thierry Roland était mort. Et je constate que cela m'attriste, un peu avec surprise il faut l'avouer ; en tout cas plus que je ne l'aurais imaginé.

 

La mort de l'homme, bien sûr et avant tout. L'éloignement aussi de moments partagés en famille et entre amis, de belles communions devant la lucarne, autour du ballon rond et du maillot bleu, dont celle de la demi finale de la Coupe du Monde 1982 à Séville, perdue mais glorieuse contre l'Allemagne, restera pour moi comme la plus intense, avant même l'épopée victorieuse de 1998.

 

Tous les téléspectateurs connaissaient les traits du journaliste sportif à la tête ronde (et, sur un terrain, aux pieds carrés), les paradoxes du pilier du Variétés Club de France, à l'éducation si britannique et aux saillies verbales si franchouillardes.

 

Tout le monde connaissait ses excès, ses dérapages parfois. Thierry Roland en cela était transgressif, ce qui, ne le cachons pas, est jouissif.

 

Aujourd'hui il reste une certitude, simple : un match sans ses commentaires, ce n'est pas pareil. Car Thierry Roland était une voix à nulle autre identique, une voix qui faisait cocorico "dans le poste". Parfois drôle, parfois fulgurante, parfois beauf, parfois exaspérante, toujours passionnée, toujours sincère, toujours généreuse.

 

Pour le dire autrement, Thierry Roland faisait partie de notre patrimoine "télé-footballistique". Je lui souhaite depuis là-haut de voir de beaux matchs et de grandes victoires, bien sûr de l'équipe de France, et pourquoi pas de celle du paradis.

Au sujet de cet article

16 juin 2012 - 9 h 05 min

Non classé


3 Commentaires

  • Perreaut Alain 16 juin 2012 - 9 h 20 min

    Affirmatif Thierry… tu vas nous manquer !

    Répondre

  • Chris 16 juin 2012 - 11 h 31 min

    C'était un homme entier et des plus attchant, en plus d'être une figure emblématique du sport.
    Bien triste nouvelle en cette période d'Euro 2012!

    Répondre

  • desvouas 17 juin 2012 - 6 h 40 min

    Cher  Monsieur,
     
     
    votre réaction  pleine de sensibilité  est tout à fait à mon gout  , comme le sont beaucoup de choses que vous entreprenez avec brio .
    il a été question à maintes reprises de l'amour du foot de T;Rolland  
    je pense que derrière cet  homme se cachait un autre sentiment qui suprême s'appelle l'Amour de la FRANCE ……..pourquoi ne pas le dire et le crier . 
    Là se situe le point  central  même ou se retrouvent  les français qui n'osent  bêtement se reconnaître
    parmi les plus chauvins du monde , alors que ce sentiment  au contraire les honore …telle a été la situation  pour R.Couderc  et le symbole  commun derrière  le quel on les retrouve avec nous ;
    le COQ  gaulois  bleu blanc rouge  
    aujourd'hui une émotion de plus pour ceux que les misères du  monde accablent ,
    la Syrie qui tue ses enfants  et l'impuissance internationale révélée
    la faim intolérable qui gagne des enfants même chez nous lesquels "tombent dans les pommes vers 11 heures du matin " révélation du jour.!!!!
    ce chômage qui accable ces familles  face à l'ignominie des sociétés civiles inhumaines à dénoncer…
    Un point  particulier qui m'exaspère alors que depuis plus de dix ans mon appel aux politiques UMP que je continue à soutenir est resté sans réponse ( adressé à l 'Elysée, aux 2 premiers ministres , à un Ministre d'Etat , à des Ministres concernés (recherche innovation énergie) au plus proche est-il dit de Nicolas SARKOSY……
    Un ensemble de faits et de preuves qui m'ont convaincu que ce dernier aura été la victime d'un véritable  complot  mené par le PS  avec infiltration dans le circuit  courrier présidentiel  d'une taupe ennemie …
    Comment , alors que le Président lui même était à la recherche de solutions technologiques seules en mesure de redresser la vie économique du pays, aurait-il refusé de répondre à la possibilité de créer sur le champ des milliers d'emplois en FRANCE . quitte à décider d'en faire la proposition à nos voisins européens , pour ne parler que de notre continent ….
    faire état de ces faits à l'opposition :  un acte de traîtrise que je refuse mais qui m'aura conduit à l'impasse .
    2  HOSPITALISATIONS  en attente d'une troisième  m'auront diminué  physiquement
      Mon Intellect  conservé  me permet de vous adresser encore quelques lignes que j' espère compréhensibles , mais j'arrive au bout du chemin regrettant  que l 'apparareil   ump  n'ait su  que donner ses instructions  ne laissant aucune place à ceux qui pouvaient avoir des idées à soumettre .
    oubliant fâcheusement  que les français se retrouvent avec  joie et fierté autour de ce slogan
    "on a pas de pétrole mais on a des idées"   encore faut-il savoir les écouter…
    leur excuse accordée mais je crois très  regrettable pour le pays  : leur formation d' Enarque  sans doute incomplète pour parler de physique et de mathématiques appliquées   
     
    Fatigué j'aurais abusé de votre temps…..
    BIEN A VOUS 
    Claude desvouas 
     
     
     
      
     
     
     
      
     
    .
     
     
     

    Répondre

Laissez une réponse