2 mars 2011: Actualité Bastide Rouge

Pour lire en pleine page l’article publié par Nice Matin dans son édition du 2 mars 2011, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant: NM_Bastide_Rouge_2_mars_2011.pdf

Au sujet de cet article

4 mars 2011 - 17 h 32 min

Oui ou Non


8 Commentaires

  • benoit 5 mars 2011 - 8 h 27 min

    C’est malheureux d’entraver de beaux projets pour le plaisir de se faire entendre et même d’exister!!

  • MORENA Antoine / 29 Av F.TUBY 5 mars 2011 - 10 h 21 min

    Cher Mr LISNARD
    Je suis d’accord pour ce trés beau projet,mais :
    (Une parenthèse:avez vous prévu une route à quatre voies indispensable meme sans ce projet depuis la sortie de l’autoroute 41 LA BOCCA et le pont sur l’av.F.TONNER,reliant la mer!…voila une question que beaucoups de Boccassiens se posent.Merci pour eux.)

  • PEREZ Yves 6 mars 2011 - 10 h 07 min

    Mr LISNARD,

    Bravo!un trés beau projet générateur d’emplois, mais la priorité à ce jour est la circulation dans ce secteur qui bouchonne et est saturée tous les jours,il est nécéssaire d’aménager avant la réalisation du complexe Bastide Rouge la fluiditée par un réaménagement du réseau routier repensé,merci pour les automobilistes que nous sommes.

  • David Lisnard 8 mars 2011 - 7 h 06 min

    Je souhaite vous répondre sur cette question, primordiale, de la circulation routière dans le secteur.

    D’abord en soulignant que la validité du projet aussi sur ce problème clairement posé, a été retenue par toutes les instances amenées à se prononcer, de la CDAC au Tribunal administratif.

    Ensuite en précisant que le projet Bastide rouge non seulement prend en compte cette problématique, mais doit permettre d’améliorer concrètement les choses, aujourd’hui très difficiles aux heures de pointe.

    En effet, dès l’origine en 2002, la municipalité cannoise a tenu à ce que le projet Bastide Rouge contribue à répondre à ces difficultés.

    Quelques chiffres pour bien situer les choses. En premier lieu, il ne s’agit pas d' »un centre commercial de 40 000 m² ».

    Sur une emprise globale de 4 ha hectares, 41.000 m2 SHON seront construits sur une emprise au sol totale de 18 000 m² répartis entre trois types d’activités aux rythmes de vie complémentaires (pas les mêmes horaires de fré »quentation. Le cinéma : plutôt le soir, quand les bureaux et comemrces sont fermés. Les comemrces, surtout le samedi, quand les bureaux sont fermés. Etc) :

    – 17.000 m2 de bureaux (14.000 m2 de bureaux Higt Tech pour les entreprises et 3.000 m2 pour la pépinière d’entreprises et le LIN, laboratoire de l’image numérique) ;

    – 11.000 m2 d’équipements de loisirs (Multiplexe, Bowling, etc.) ;

    – 13.000 m2 de Commerces thématiques (Hi-Tech, son et image, etc.).

    Par ailleurs, 22 000 m² seront consacrés à la création d’un parc paysager proposant aux promeneurs plusieurs ambiances de jardins et un paysage varié, soit une emprise au sol totale du projet de 40 000 m².

    Enfin, le projet prévoir la création d’un parking de plus de 1125 places en souterrain avec première heur gratuite, dans un silo végétalisé.

    Vous le voyez, les chiffres ont leur importance, en aucune façon ce projet ne prévoit la création de surfaces commerciales au-delà des dimensions que je viens de rappeler, soit 13.000 m2 .

    Ces éléments sont inscrits dans le dossier qui a été validé par la Commission Nationale d’Aménagement Commercial le 3 juin 2009, confirmée par les arrêts récents du Tribunal Administratif et du Conseil d’Etat.

    En second lieun j’en reviens à présent plus précisément sur la question des transports.

    Toute création d’activité est génératrice de demandes de déplacements et donc de besoins de mobilité induits.

    La priorité a été donnée aux « transports doux » et à une harmonieuse cohabitation des différents modes de transport : autos, vélos, piétons, transports en commun (dont un BHNS : Bus à Haut Niveau de Service).

    Parallèlement, l’ensemble de la voirie périphérique du site a été complètement revue pour fluidifier le trafic et apporter des solutions aux augmentations de trafic générées par les activités nouvelles, estimées à environ 20%.

    A ce titre, de nombreux aménagements de voirie sont planifiés par la Ville et ses partenaires, dont le Conseil Général, qui a voté pour le projet :

    1) liaison intercommunale de la Vallée de la Siagne sous maîtrise d’ouvrage du Conseil Général des Alpes-Maritimes (section Sud mise en service le 4 juin 2010. Les travaux se poursuivent sur la section centre) ;

    2) Création d’une bretelle d’accès directe à l’autoroute A8 sous maîtrise d’ouvrage déléguée à ESCOTA en vue de délester le giratoire des Tourrades à l’intersection des avenues Saint Exupery/Lyautey (la Ville de Cannes participera au plan de financement à hauteur de 2 millions d’euros. Nous venons par ailleurs de recevoir la confirmation de sa réalisation de la part du Ministre des Transports) ;

    3) Aménagement d’un giratoire prioritaire à l’intersection Poési/Tonner/Rivage ainsi que sur l’avenue Poési afin de desservir l’ensemble des équipements sportifs riverains déjà réalisés (le Stade Coubertin et son parking de 700 places et le Palais des Victoires) ou en cours de réalisation (le Centre Aquatique) ;

    4) Requalification des abords immédiats du projet Bastide Rouge sur l’avenue Francis Tonner (insertion de couloirs réservés aux transports collectifs ainsi qu’une piste cyclable conformément au Plan Cyclable Départemental) ;

    5) Création d’une Ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) sous maîtrise d’ouvrage du SITP (lancement des travaux d’aménagement sur cette section en début d’année 2012). Ce point est essentiel. Le secteur, grâce au lien que constituera bastide Rouge entre Cannes et Mandelieu, sera enfin desservi par les bus, avec dans un premier temps une fréquence de 20 mn en horaires « creux » et 11 mn en horaires de pointe.

    Bien cordialement à tous,

    David Lisnard.

  • Mireille BARALE 8 mars 2011 - 16 h 56 min

    C’est un superbe projet qui mérite enfin de voir le jour pour le bien de tous: Boccassiens, Cannois, Mandelociens.
    Trois ans de batailles juridiques! Une énorme dépense d’argent,
    d’énergie et de temps.
    Les contribuables de Mandelieu ont-ils conscience des sommes que l’entêtement acharné de leur maire leur coutera, parce qu’à la fin qui paye… le contribuable

  • Mireille BARALE 8 mars 2011 - 17 h 02 min

    C’est un superbe projet qui mérite enfin de voir le jour pour le bien de tous.
    Trois ans de batailles juridiques!
    Une énorme dépense d’argent, d’énergie et de temps.
    Les contribuables de Mandelieu ont-ils conscience des sommes que l’entêtement acharné de leur maire leur coutera, parce qu’à la fin qui paye…le contribuable.

  • amourette 8 mars 2011 - 17 h 37 min

    il serait interessant de savoir le cout total pour la ville de mandelieu de tous ces procés ,et pourquoi retarder les projets aussi dynamiques ,et des creations d emplois,dans quel interet??

  • Romain 8 mars 2011 - 18 h 37 min

    Il est clair que la ville de Cannes a vraiment besoin de ce Multiplex, je ne comprends toujours pas les recours de la ville de Mandelieu contre ce complex, c’est vraiment inutile et bête de leur part.

    C’est vrai qu’il y a toujours ce problème de circulation qui est gênant, j’ai bien lu que des travaux seront faits, mais seront-ils suffisant ?

    Par contre, j’aimerais apporter mon point de vue il est essentiel pour la ville de Cannes d’avoir enfin un « vrai » cinéma pour la ville dite du Cinéma, car actuellement les cinémas Star et Olympia sont dans un état déplorable, et je sais de quoi je parle pour faire plusieurs dizaines de cinéma par an, en tant qu’administrateur d’un site parlant d’actualité ciné, donc j’ai l’occasion d’en visiter plusieurs et là il y a tout juste 2 jours je suis allé au cinéma l’Olympia et c’est vraiment une honte de voir la qualité du service rendu pour le prix qu’on paie. Les gens ne vont même plus dans les cinémas de cannes, ils fuient tous vers les cinémas de Nice (en majorité Pathé) pour avoir accès à un service de qualité et un confort acceptable, car il faut le dire, les cinémas de Cannes -et ça me fait mal au cœur de le dire- sont vraiment dans un état déplorable, il suffit de faire un sondage pour le constater, les sièges sont cassés, le son est mauvais avec de fortes résonnances, nous sommes restés sur des structures vielles de plus de 15 / 20 ans

    Il faut que ça change, c’est vraiment une mauvais image pour la ville, j’espère vraiment que nous aurons une bonne nouvelle le 21 Mars !